Le président de la République et l’actrice auraient déjà tout prévu quant à la manière dont elle sera derrière lui dans la prochaine course à l’Elysée. Découvrez ce qu’ils ont mis au point. 

Le Parisien revient sur deux secrets de polichinelle ce jeudi : la candidature de François Hollande à la présidentielle de 2017 et sa prétendue relation avec Julie Gayet. En effet, le quotidien nous apprend non seulement que le président de la République sera candidat à sa propre succession en 2017 mais aussi que Julie Gayet le soutiendra de manière très discrète. Pas d’officialisation en vue donc. "Les Français élisent un président pas un couple", aurait lâché François Hollande devant ses proches.

A lire aussi – Julie Gayet : un frein pour François Hollande ?

"Il a pris un sacré claque"En 2012, le candidat socialiste n’avait pourtant pas hésité à mettre son couple en avant. Valérie Trierweiler l’avait accompagné à plusieurs meetings et n’avait pas non plus hésité à poser à ses côtés. Trois ans plus tard, et alors que leur histoire se conjugue désormais au passé, François Hollande ne voudrait plus autant exposer sa vie privée. Echaudé par sa rupture avec la journaliste de Paris Match, par le grand déballage qui en a découlé et par le traitement  que les médias en ont fait, le président de la République aspirerait à davantage de discrétion concernant sa vie sentimentale. Un plan de communication qu’il a déjà mis en place depuis plusieurs mois : il n’a jamais confirmé ni infirmé la relation qu’on lui prête avec Julie Gayet. "Il a pris une sacré claque dans la figure, a commenté l’un de ses amis, auprès du Parisien. Depuis, il a mis une barrière".

Publicité
Elle n’assistera pas à ses meetingsConcrètement, Julie Gayet ne sera pas l’un des acteurs majeurs de sa campagne. L’actrice ne sera pas présentée comme sa compagne, et donc comme la potentielle future Première dame, ni n’assistera à ses meetings. SI elle décide de soutenir François Hollande, ce sera en privé. Le Parisien souligne toutefois qu’ils devraient se retrouver lors de certains rendez-vous importants, comme en juin dernier lors des commémorations au Mont Valérie, mais jamais en tant que couple. Une situation originale qui ne dérangerait pas Julie Gayet : "Elle est rassurée sur sa place car elle a un statut", écrit Le Parisien.

Vidéo sur le même thème : Première apparition de Julie Gayet lors d’un déplacement officiel de François Hollande