La cote de popularité de François Hollande n’en finit pas de dégringoler. Le chef de l’Etat perd encore six points en avril, et dépasse ainsi le score de Nicolas Sarkozy en avril 2011, quand celui-ci était au plus bas dans les sondages.

Jusqu’où la chute va-t-elle mener François Hollande ? Sur une pente très glissante depuis des mois, la cote de popularité du chef de l’Etat vient encore de dégringoler de plusieurs étages : selon le baromètre Ifop publié par le Journal du dimanche, François Hollande ne recueille plus que 25% des suffrages. Le président de la République perd ainsi six points par rapport à mars, et bat le record d’impopularité de Nicolas Sarkozy, qui affichait 28% de satisfaits en avril 2011, quand il était au plus bas dans les sondages durant l’exercice de son mandat.

Record absolu d'impopularitéFrançois Hollande, qui avait déjà perdu six points en mars, semble donc plus impopulaire que jamais. Sur les 25% de satisfaits, 2% se disent « très satisfaits » et 23% « satisfaits », tandis que 74% des personnes interrogées se déclarent insatisfaites (36% « très insatisfaits » et 38% « plutôt insatisfaits »). Un record absolu sous la Ve République. Jean-Marc Ayrault continue lui aussi sa dégringolade. Le Premier ministre a lui aussi perdu six points depuis le mois dernier, passant de 36% à 30% de satisfaits.

Publicité
En chute parmi les sympathisants du PSA noter que le président enregistre une forte baisse parmi les sympathisants du PS, chutant de  77% à 64%. De même pour Jean-Marc Ayrault, qui passe de 73% à 59% seulement. De même, c’est parmi les cadres moyens et autres professions intermédiaires que le chef de l’Etat accuse la plus forte chute (- 17 points). Il  ne perd « que » 12 points chez les 24-34 ans, et 9 points chez les cadres supérieurs.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité