En 2011, le président, alors candidat socialiste pour la présidentielle, s'était engagé sur un point dans le domaine de l'éducation. A quelques mois de la fin de son mandat, il a rempli son engagement.

Promesse tenue ! Candidat à l'élection présidentielle en 2012, François Hollande s'était engagé à créer 60 000 postes dans l'Education nationale. C'est désormais choses faite.

Le projet de loi de finances de 2017 comprend en effet la création de 12 842 postes dans l'Education nationale, a indiqué jeudi le ministère de Najat Vallaud-Belkacem. Ces postes supplémentaires viendront s'ajouter aux 47 158 autres déjà crées depuis 2012 ; ce qui fait bien 60 000 postes en plus. Quelque 54 000 postes sont destinés aux écoles, collèges et lycées, 5 000 à l'enseignement supérieur et 1 000 à l'enseignement agricole.

A lire aussi Primes : connaissez-vous le vrai salaire des professeurs ?

Des enseignants en plus, mais pas forcément formés

Il s'agissait d'une promesse phare du projet présidentiel de François Hollande, après les 80 000 postes supprimés pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Publicité
Seulement, comme le souligne Le Point, tous ces postes créés ne seront pas occupés par des enseignants formés. "Certains postes sont dans les faits occupés par des contractuels, quand les concours d'enseignants n'ont pas fait le plein dans des zones peu attractives ou des matières 'déficitaires' comme les mathématiques et l'anglais", indique le magazine.

Vidéo sur le même thème : Education nationale : Betty Cotteret a réalisé 49 CDD

Publicité