Le député (LR) Eric Ciotti a demandé des comptes à l'Elysée après la divulgation dans "Le Monde" d'un dossier censé être connu seulement du chef de l'Etat et de quelques affidés.

François Hollande est-il trop bavard avec les journalistes ? Oui, selon Eric Ciotti, député (LR) des Alpes-Maritimes. L'élu de droite s'est offusqué que le journal Le Monde publiât le 24 août dernier un article, révélant, document à l'appui, le plan d'intervention de l'armée française en Syrie en cas d'intervention conjointe avec les USA. 

Ce sont les journalistes d'investigation Gérard Davet et Fabrice Lhomme qui ont obtenu ce document, censé n'être connu que du chef de l'Etat, du ministre de la Défense et de quelques militaires haut gradés, indique Le Point.

A lire aussi Rentrée politique : la malédiction continue pour François Hollande

L'exécutif botte en touche

Or, les journalistes en question ont rencontré près de 60 fois le chef de l'Etat pour les besoins d'un livre. De quoi nourrir des suspicions sur François Hollande qui aurait peut-être révélé ce document aux journalistes. 

Publicité
C'est en tout cas ce que soupçonne le député Eric Ciotti qui a fait part au ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, de sa "stupeur" et de son "effroi de voir ainsi divulgués et reproduits des documents secrets dont les informations sont de nature à porter atteinte à la défense et à la sécurité nationales". "Je m'interroge sur les complicités qui ont pu permettre à des journalistes de quitter l'Élysée avec des copies de documents classés confidentiel défense", écrit-il à Le Drian en lui demandant de saisir la justice.

Du côté de l'Elysée et du ministère de la Défense, personne ne veut communiquer sur cette affaire.

Vidéo sur le même thème : François Hollande : ses plus belles gaffes !