Dans une interview accordée à "Marianne", l'ancien secrétaire d'Etat Jean de Boishue, a fait de nouvelles confidences au sujet de François Fillon et son rapport à l'argent. Selon lui, l'ancien Premier ministre "a peur d'en manquer".

Si l'entourage de François Fillon est très discret depuis sa défaite à l'élection présidentielle, un de ses vieux amis Jean de Boishue s'est confié très récemment à Marianne. L'ex-secrétaire d'État chargé de l’Enseignement supérieur dans le gouvernement Juppé I, est revenu sur la défaite de l'ancien Premier ministre, causée en partie par l’affaire des emplois présumés fictifs de sa femme et de leurs enfants, et celle des costumes à plusieurs milliers d’euros offerts par Robert Bourgi.

"Il était le bon candidat au bon moment"

Jean de Boishue a aussi pointé le rapport de François Fillon à l'argent. "Je ne pense pas que François (Fillon) aime l'argent, mais je pense qu'il a un problème avec l'argent. Il a peur d'en manquer", a-t-il confié à l'hebdomadaire.

Publicité

A lire aussi - François Fillon et la polémique des 3,3 millions : c’est quoi cette histoire ?

Si Jean de Boishue n'a pas épargné François Fillon, il l’a néanmoins beaucoup soutenu tout au long de la campagne. Pour lui, "il était le bon candidat au bon moment". "Il réconciliait cette droite éparpillée entre les gaullistes, les centristes, l'extrême droite, cette France profonde qui bossait et n'avait pas le droit à la parole", a-t-il ajouté à Marianne.

En vidéo sur le même thème - Affaire Fillon : l'enquête dévoilée au grand jour