Qui se cache vraiment derrière François Fillon ? Le Sarthois est-il aussi calme qu’il en a l’air ? Quelles relations entretient-il avec sa famille et quel est son lien avec la religion catholique ? Autant de questions auxquelles Christine Kelly tente de répondre dans la toute première biographie consacrée au candidat de la droite pour 2017. 

Planet : Selon vous, François Fillon savoure-t-il sa victoire à la primaire de la droite et du centre comme une revanche ?

Christine Kelly* : "François Fillon n’a pas souhaité gagner cette élection pour se venger de qui que ce soit. Mais il doit sûrement en tirer une certaine satisfaction. Après tout, les médias le donnaient tous perdant et très peu de personnes osaient dire qu’elles le soutenaient. Les gens riaient quand je leur disais que j’écrivais un livre sur lui…

Planet : Le rapport de François Fillon à la religion catholique est souvent mis en cause par ses détracteurs qui l’accusent de vouloir la mettre trop en avant. Qu’en est-il vraiment ?

Christine Kelly : François Fillon a toujours été catholique. Il a reçu une éducation catholique et a même obtenu une dérogation pour être chef scout un an plus tôt, à 17 ans. Quand j’ai commencé mon enquête il y a environ dix ans, il m’a dit qu’il était ‘catholique mais pas pratiquant’. Son épouse, elle, est en revanche très pratiquante. Lorsqu’elle a rencontré son mari, Penelope Fillon était anglicane. Puis elle s’est convertie et est devenue une fervente catholique. Pendant son mandat à Matignon, le candidat de la droite ne mettait pas sa foi en avant. Aujourd’hui, il va à la messe de temps en temps et a priori, son rapport à la religion n’a pas changé.

Planet : Quelle enfance a eu François Fillon ?

Christine Kelly : François Fillon a grandi au sein d’une famille traditionnelle très soudée. Aîné des quatre garçons, il était très réfléchi et aimait discuter. C’était un enfant qui a souvent surpris ses parents. Sa mère m’a confié un jour qu’il a commencé à parler en faisant des phrases toutes faîtes et des grandes réflexions. Michel Fillon, le père du candidat, était notaire et travaillait avec son épouse qui l’aidait à son cabinet. Tous les deux étaient très engagés politiquement. François Fillon a ainsi grandi dans un univers gaulliste. A 14 ans, il avait d’ailleurs un poster du Général de Gaulle accroché sur un mur de sa chambre.

Planet : Vous écrivez dans votre livre que François Fillon n’a pas beaucoup d’amis. Pourquoi cela ?

Christine Kelly : François Fillon est très proches de ses trois frères. Mais il a aussi des amis ! En revanche, il est vrai qu’il n’accorde pas sa confiance à n’importe qu’il et met un certain temps à s’ouvrir. Sur un plateau télé récemment, Frédéric Mitterrand a confié que ‘quand on connaît François Fillon, on l’aime’. Et c’est assez vrai. La plupart des gens qui le fréquentent, l’apprécient. Il est aussi l’un des très rares politiciens à avoir la même équipe de fidèles depuis 30-40 ans.

Planet : Au fil de votre ouvrage, on découvre un François Fillon assez éloigné de l’image calme et réservée qu’il peut parfois dégager. On a l’impression qu’il est en réalité plus ‘rock’n roll’ qu’il en a l’air…

Publicité
Christine Kelly : J’ai commencé à enquêter pour mon livre il y a une dizaine d’années. A l’époque, il n’était pas encore question de sa candidature à l’élection présidentielle. Je n’avais donc pas de pression pour écrire si c’était quelqu’un de bien ou pas. François Fillon ne m’a pas tout de suite accordé d’entretien. Cela a eu lieu vers la fin de mon travail. Mais entre-temps j’ai pu rencontrer plusieurs personnes de son entourage et toutes m’ont décrit quelqu’un de beaucoup moins lisse que ce que l’on croit. C’est en réalité quelqu’un de jovial qui aime les soirées, faire des blagues ou encore le Guignol et qui adore la viande rouge. ‘C’est un homme sensible qui a la faculté de savoir comment ne pas montrer ses émotions’, m’a un jour raconté sa mère, Anne. Cela peut en déconcerter certains et effectivement laisser penser que c’est une personne lisse. Mais ce n’est qu’une impression. François Fillon est un quelqu’un d’original et d’ultra-moderne. Très attaché à sa famille, il est également passionné par les nouvelles technologies. C’est par ailleurs un des rares politiciens à s’accorder du temps pour vivre ses passions comme l’alpinisme et l’automobile. Mais encore une fois, très peu de gens le savent ». 

*Christine Kelly est l’auteure de François Fillon, coulisses d’une ascension (éd. L’Archipel)

Thématiques élections: 

  • LAICITE

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : François fillon

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité