Interrogé sur le livre qu’il vient d’écrire et ses relations avec l’ancien président de la République, l’ex-Premier ministre s’est emmêlé les pinceaux dans ce qu’il voulait dire. Dévoilant ainsi ce qui semble être le fond de sa pensée. Découvrez ce qu’il a dit.

Les relations entre Nicolas Sarkozy et François Fillon n’ont jamais été faciles. Et maintenant qu’ils sont tous les deux libérés de leurs obligations, leurs langues se délient. En témoigne la dernière interview accordée par l’ancien Premier ministre au "Grand Rendez-vous" iTélé-Le Monde-Europe 1 dimanche soir. Invité pour évoquer la sortie de son livre Faire, François Fillon a notamment été interrogé sur le portrait qu’il peint de Nicolas Sarkozy et sur le bilan qu’il tire de son mandat présidentiel.

"Je voulais exprimer mon ressentiment personnel""Idéologiquement, la droite n’avait pas de raison de perdre la présidentielle, François Hollande a gagné uniquement sur le rejet de Nicolas Sarkozy", a-t-il ainsi expliqué à propos de la défaite de 2012. Ensuite interrogé sur un passage de son livre où il écrit avoir vu l’ex-chef d’Etat "étrangement pondéré, presque contemplatif quand tout le monde s’agitait autour de lui", l’ancien locataire de Matignon a réfuté toute moquerie. "Je voulais dire des choses que je ressens, je voulais exprimer des émotions, je voulais exprimer mon ressentiment personnel", a-t-il souligné.

Publicité
"Ce bilan est le mien"Le mot "ressentiment", sans doute prononcé à la place de "sentiment", n’a pas échappé au journaliste qui était alors face à lui, lequel a rebondi en lui demandant s’il éprouvait une quelconque rancœur à l’égard du patron des Républicains. Une question qui a irrité François Fillon. Je déplore "ce système médiatique avec de la commisération pour les gens qui disent les choses qu’ils ressentent, cette absence totale de respect pour des hommes et des femmes qui ont des défauts, qui ont vécu ensemble, ont vécu des moments difficiles, mais qui pendant cinq ans ont dirigé le pays", a-t-il raillé. Et le député de Paris d’ajouter : "Et moi je suis fiers d’avoir dirigé le pays pendant cinq ans avec le président de la République (…) Ce bilan est le mien".

Vidéo sur le même thème : François Fillon veut envoyer Nicolas Sarkozy dans l'espace ! 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité