Si François Fillon fait la Une de plusieurs journaux et magazines depuis qu’il été élu candidat de la droite et du centre pour 2017, outre-Manche c’est son épouse, Penelope, qui attire l’attention des médias. Découvrez pourquoi.  

Depuis dimanche, François Fillon fait partie des personnalités politiques dont le nom est le plus recherché sur Google, en France. Mais outre-Manche le politicien se fait voler la vedette par son épouse. En effet, alors que c’est lui qui a remporté la primaire de la droite et du centre et qui représentera donc son camp en 2017, en Grande-Bretagne les médias parlent davantage de son épouse. Mais qu’a donc bien pu faire Penelope Fillon pour qu’ils s’intéressent autant à elle ? A vrai dire, pas grand-chose. Disons qu’elle est simplement bien née, en tout cas du bon côté de la Manche.

Une Galloise aux portes de l’Elysée

Agée de 60 ans, l’épouse de François Fillon avance aussi discrètement que possible aux côtés de son mari. Après l’avoir suivi à Matignon quand il était Premier ministre de Nicolas Sarkozy, elle le suit désormais sur le chemin de l’Elysée. Et c’est justement ce qui plaît outre-Manche : une Galloise pourrait bien devenir Première dame de France dans six mois. En effet, Penelope Fillon est née Penelope Clarke à Llanover, près d’Abergavenny, au Pays de Galle, en 1956. Elle a rencontré son futur mari dans les années 1970 alors qu’elle était assistante d’anglais dans une école du Mans. Lui était alors étudiant en droit. "J’avais été invitée à un dîner et il était là", a raconté au Telegraph celle que les Anglais surnomment "Penny". Quelques années plus tard, en 1980, ils se sont finalement dit oui dans le pays d’origine de la mariée. Un mariage qui a rapidement donné lieu à un autre : celui du frère de François Fillon avec la sœur de Penelope ! "Mon père était enchanté que j’épouse un Français, et quand ma sœur a fait pareil, il a interdit à mes autres sœurs de fréquenter un Français", a-t-elle poursuivi, encore amusée par cette histoire.

A lire aussi – Qui est Marie, la sublime fille de François Fillon ?

Publicité
"Deux Anglaises mariées à deux frères français – et bientôt l’une pourrait être Première dame de France", a de son côté titré le Sunday Times, avant de poursuivre dans l’article : "Quand une jeune Anglaise nommée Penelope Clarke a quitté sa maison près d'Abergavenny il y a 36 ans pour épouser un avocat français ambitieux nommé François Fillon, elle ne pouvait pas savoir que son mari deviendrait le candidat favori pour devenir le président de la France". Une "future Première dame de France" amène "l'humour anglais à l'Élysée", a de son côté écrit le Times.

En vidéo - Que faisait François Fillon le jour du second tour de la primaire ? Sa femme répond ! 

Publicité