Frédéric Lefebvre a remporté dimanche les élections législatives partielles des Français de l’étranger en Amérique du Nord. Le député UMP a ainsi battu son rival PS et fait son grand retour à l’Assemblée.

Il revient à l’Assemblée. Le deuxième tour des législatives partielles des Français de l’étranger s’est soldé par une victoire du député UMP Frédéric Lefebvre en Amérique du Nord (Canadat et Etats-Unis). Le député connu pour être très sarkozyste fait ainsi son retour dans l’Hémicycle, tandis que le vice-président des institutions juives de France (Crif), Meyer Habib (UDi) y fait son entrée. Ces deux scrutins ont été organisés pour remplacer les députées socialistes élues en mai 2012 et dont les comptes de campagne ont ensuite été invalidés, rendant ces dernières inéligibles pendant un an.

Un "désaveu" de François Hollande ?L’ancien secrétaire d’Etat au Commerce et au Tourisme l’a ainsi emporté dans la 1ère circonscription avec 53,72% des voix, contre 46,28% pour le candidat socialiste Franck Scemama. Dans la 8e circonscription (huit pays dont Chypre, la Grèce, l'Italie, Israël, la Turquie) - où les franco-israéliens-forment la majorité de l'électorat (66.000 environ sur 112.000) le candidat Meyer Habib a, quant à lui, battu une UMP, Valérie Hoffenberg par 53,5% des voix contre 46,5%. De son côté, le candidat PS, a été éliminé dès le premier scrutin. Un point qui, selon Jean-François Copé, montre "un désaveu très clair" de la politique du président François Hollande. "Le PS a perdu les sept élections législatives partielles qui ont eu lieu depuis un an", a rappelé le président de l’UMP avant d'ajouter que le chef de l’Etat "doit tirer les conséquences de ces défaites successives en changeant de politique".

Publicité
Yves Jégo, le délégué général de l’UDI a pour sa part considéré que la victoire de son candidat marquait "un rejet de la politique gouvernementale", mais également que celle du candidat UMP était le résultat d’une "opposition véritablement plurielle qui porte une vision libérale, humaniste, écologiste et européenne telle que l'UDI souhaite l'incarner". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :