Arrivé deuxième au soir du premier tour de la primaire, l'ancien Premier ministre devra davantage convaincre pour l'emporter face à François Fillon dimanche prochain.

L'emploi

Un temps le favori des sondages, Alain Juppé est finalement arrivé loin derrière François Fillon. Désormais au pied du mur, le maire de Bordeaux compte s'engager, dans l'entre-deux-tours, dans un "combat projet contre projet" avec l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Mais quel est son projet ?

Publicité
Sur le thème de l'emploi, Alain Juppé veut sortir des 35 heures pour fixer à 39 heures la durée légale du temps de travail hebdomadaire, tout en laissant la possibilité aux entreprises de déterminer cette durée par la négociation. Un allongement de la durée de travail qui concerne la fonction publique. Le maire de Bordeaux entend rendre plus flexible le contrat de travail, en prévoyant d'inclure des motifs prédéterminés de rupture d'un CDI qui seraient déterminés par la loi. Pour relancer l’emploi et "inciter les entreprises à embaucher", Alain Juppé veut aussi "diminuer le coût du travail peu qualifié" en supprimant toutes les cotisations patronales pour les emplois rémunérés au smic. Une telle mesure permettra, selon lui, de créer 200 000 emplois. 

Il souhaite également, comme son challenger, supprimer l'ISF, et baisser la pression fiscale des entreprises, tout en augmentant la TVA de 1 point.

Publicité