Plus de 6 Français sur 10 assurent ne pas comprendre la formule "FNPS", de Nicolas Sarkozy, selon un sondage Odoxa pour I-Télé, Le Parisien/Aujourd'hui en France dévoilé samedi. 

"Voter pour le FN au premier tour, c'est faire gagner la gauche au second. C'est le FNPS ! Voter pour l'UMP n'a jamais en revanche fait gagner la gauche. Voter FN, si. La seule réalité électorale, c'est le FNPS", avait déclaré l'ancien président de la République lundi à propos des élections départementales. 

Une expression qu'il falloir vraisemblablement expliquer un peu mieux. 64% des Français disent en effet ne pas comprendre la formule de Nicolas Sarkozy, "FNPS", selon un sondage* Odoxa pour I-Télé, Le Parisien/Aujourd'hui en France dévoilé samedi. 36% assurent même ne pas la comprendre du tout. "Surtout, alors qu'elle est censée faire mouche auprès des électeurs de droite, une majorité d'entre eux (52%) la trouve obscure", précise Le Parisien

Une "monumentale gifle" pour la gauche 

Publicité
Pour ce qui est plus précisément des élections départementales, 40% de Français déclarent qu’ils voteront en fonction d’enjeux nationaux plutôt que départementaux. Un chiffre qui annonce un vote difficile pour le gouvernement socialiste. "On comprend mieux la monumentale gifle qu’annoncent pour la gauche au pouvoir les différentes intentions de vote publiées depuis trois mois", estime Gaël Sliman, président d'Odoxa. 

*Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1018 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par Internet les 5 et 6 mars 2015. 

En vidéo sur le même thème : A trois semaines des départementales, Sarkozy met en garde contre le "FNPS"