La bataille des chefs à l'UMP fait des vagues à l'Assemblée nationale ! Mardi, Jean-François Copé à été hué à l'Assemblée nationale pas le groupe socialiste qui, manifestement, lui préfère son rival, François Fillon. 

Publicité

 

Mardi 25 septembre, Jean-François Copé a pris la parole à l'Assemblée nationale afin de poser une question sur le droit de vote des étrangers à Jean-Marc Ayrault. Ce dernier a été hué par les socialistes qui criaient "Fillon ! Fillon !".
 
Une manière d'embarrasser le candidat à la présidence de l'UMP en faisant référence à la bataille qui l'oppose à l'ancien Premier ministre.Une manière d'embarrasser le candidat à la présidence de l'UMP en faisant référence à la bataille qui l'oppose à l'ancien Premier ministre.