En voulant justifier sa venue au festival de Cannes, le chef du gouvernement a taclé la ministre de la Justice.

 

Samedi dernier, Manuel Valls s’est rendu à Cannes afin d’assister à la projection du film Mia Madre du réalisateur italien Nanni Moretti et de Mon Roi de Maïwenn. Toutefois, le Premier ministre n’a pas monté les marches, comme l’a repéré Le Petit Journal de Canal + (voir la vidéo ci-dessus).

"Les marches, c'est pour les artistes, pas pour les responsables politiques"

Invité ce lundi sur France culture, Manuel Valls a évoqué son passage au festival de Cannes et en particulier son choix de ne pas monter les marches : "Je n'ai pas voulu le faire parce que je suis sensible aux symboles et puis parce que les marches, c’est pour les artistes, pour les acteurs, pas pour les responsables politiques sauf pour la ministre de la Culture qui a un rôle différent avec un lien le monde artistique et les créateurs".

Lire aussi -Clash Valls-taubira: "Un couac de plus"

Sauf que le chef du gouvernement semble oublier que, quelques jours avant lui, Christiane Taubira avait gravi les marches lors de l’ouverture du festival. Reste à savoir s’il s’agit d’un oubli de la part du Premier ministre ou d’un pique envoyé volontairement à la garde des Sceaux.

"La tête haute et les épaules droites"

Publicité
La ministre de la Justice avait assisté à la projection du film La Tête haute de la réalisatrice Emmanuelle Bercot qui traite des adolescents délinquants. Alors qu’elle foulait les marches du palais des festivals, la garde des Sceaux avait fait l’objet de quelques huées de la part du public présent. Christiane Taubira avait alors confié à Laurent Weill qu'elle gardait "la tête haute et les épaules droites".
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité