Ce vendredi 19 décembre, le Midi Libre révèle que Fatima Allaoui, démise de ses fonctions à l'UMP, a siégé ce jour avec les élus FN au Conseil régional du Languedoc Roussillon.

C’est le vice-président du FN, Louis Aliot qui l'a confirmé dans un tweet. L’ancienne secrétaire nationale de l’UMP, Fatima Allaoui vient de rejoindre le groupe FN Languedoc-Roussillon.

Nommée dans l’organigramme de l’UMP, celle-ci avait été exclue en raison de son passage au Siel (groupe proche RBM) qui avait été révélé parLibération. Comme le rapporte le Midi Libre, il ne s’agit pas d’un ralliement officiel pour le moment.

Lire aussi : FN-UMP : ceux qui ont franchi le Rubicon

Cela s’est passé ce vendredi matin, lors du conseil regional. Pendant la session, France Jamet, la chef de file des élus FN, a invité "madame Fatima Allaoui à rejoindre notre groupe si elle le veut" relate le quotidien régional. Ni une ni deux, l’intéressée s’est exécutée et s’est levée pour aller s’assoir parmi les frontistes provoquant ainsi un brouhaha dans l’assemblée.

Publicité
Si la fidélité des convictions n’est sans doute pas une vertu que l’on retrouvera chez Fatima Allaoui, le Midi Libre rapporte une anecdote qui a de quoi laisser pantois. Cette même élue, défilait le 27 mars dernier derrière une banderole... anti-FN dans les rues de Béziers. Le quotidien régional publie même une photo qui en atteste. Peut-étre plaidera-t-elle la "crise d'adolescence politique" comme elle le fit pour l'UMP.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité