D’après Le Canard enchaîné, l’ancien conseiller serait à l’origine des mauvaises coupes des costumes du président de la République.

Si pour Marcel Pagnol, "l’habit flatte toujours", pour François Hollandee le costume ne lui sied pas à chaque fois. Il essuie souvent des critiques concernant les coupes de ses chemises et ses cravates de travers.

A lire aussi : Le mystère des cravates du président Hollande enfin élucidé !

Selon Le Canard enchaîné, le personnage à l’origine des costumes mal taillés du chef de l’Etat serait Faouzi Lamdaoui, l’ancien conseiller de Hollande récemment contraint de démissionner de l’Elysée pour une citation à comparaître au tribunal correctionnel.

A lire aussi : Faouzi Lamdaoui, conseiller de Hollande, soupçonné de fraude fiscale

D’après une enquête judiciaire, Faouzi Lamdaoui s’occupait avant mai 2012 des "petites affaires" du candidat à la présidence. Il l’aurait ainsi présenté à l’un de ses amis, retoucheur dans le XVIIe arrondissement de Paris.

L’hebdomadaire satirique rapporte même que ce proche de Lamdaoui, "un certain Mustafa G.", aurait continué de retailler les costumes de François Hollande jusque fin juin 2012, à savoir la dernière ligne droite avant les résultats de l'élection présidentielle.

Se remplir les poches ?

En charge des faux frais du futur président, l’ancien conseiller aurait également eu quelques soucis pour régler les notes de pressing.

Publicité
Selon Le Canard enchaîné, la blanchisserie aurait même plusieurs fois réclamé son dû rue de Solférino pour pouvoir effacer l’ardoise. Faouzi Lamdaoui, "destinataire d’argent liquide" pour les costumes de François Hollande, tardait à fournir des justificatifs.

Or depuis son départ de l’Elysée, le chef de l’Etat a trouvé d’autres couturiers, sans pour autant cesser de se faire tailler un costume.

A voir sur le même thème : Faouzi Lamdaoui démissionne pour se concentrer sur sa défense

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité