Dimanche soir, l’ancien Premier ministre a perdu le second tour de la primaire et ne représentera pas la gauche à la présidentielle. Après son pari raté, que va faire Manuel Valls, actuellement simple député ?

Manuel Valls a perdu son pari. Début décembre, suite au renoncement de François Hollande, il avait quitté Matignon pour représenter la gauche à la présidentielle. Mais la case primaire lui a finalement été fatale. Dimanche soir, avec 41 % des voix, l’ancien Premier ministre a échoué au second tour de la primaire de la gauche.

Absent à la convention d’investiture de Hamon car… en vacances

Et maintenant, que va faire l’homme politique qui a retrouvé son poste de député en janvier ? Une chose est sûre, Manuel Valls a balayé l’idée de tirer un trait sur sa carrière lors de son discours au soir du second tour. "Je resterai ce militant infatigable d’une gauche qui, sans aucun sectarisme, sait relever les défis de notre temps", a-t-il déclaré.

Selon L'Opinion, l'ancien Premier ministre a prévu de prendre des vacances dans les prochains jours. Il ne sera donc pas présent le dimanche 5 février à la convention d'investiture de Benoît Hamon.

Mais où Manuel Valls peut-il rebondir ensuite ? Tous les regards sont portés vers Evry (Essonne), la ville dont il a été le maire entre 2001 et 2012. "Evry, c’est ma sève et ma source", a-t-il d’ailleurs lancé dimanche soir. Redevenu député de l’Essonne en janvier, suite à son départ de Matignon, Manuel Valls va donc occuper les bancs de l’Assemblée jusqu’en juin prochain, date des prochaines législatives. Et les possibilités de garder la circonscription sont grandes : la circonscription est à gauche depuis 1972.

Il pourrait aussi redevenir maire d’Evry

Publicité
Toutefois, s’il ne réussit pas à l’emporter, l’ancien chef du gouvernement pourra viser la mairie d’Evry (mais s’il est réélu député, il ne pourra pas se présenter en vertu de la loi sur le non cumul des mandats). "L’ancien Premier ministre est toujours conseiller municipal de la préfecture de l’Essonne et, en théorie, Francis Chouat, l’actuel maire, pourrait tout à fait se démettre au profit de celui dont il est un proche de longue date", explique Europe 1.

Mais à long terme, Manuel Valls devra trouver sa voie entre un Emmanuel Macron et un PS qui semble avoir abandonné sa ligne sociale-libérale avec la victoire de Benoît Hamon.

Vidéo sur le même thème : Cette fin de discours émouvante de Manuel Valls que vous n'avez pas vue 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité