La semaine dernière, la ministre était présente en Guyane pour trouver une solution à la crise sociale qui paralyse la région d’outre-mer. Retour sur son parcours.

Beaucoup ont découvert la ministre des Outre-mer lors de son déplacement en Guyane. La semaine dernière, Ericka Bareigts s’y est en effet rendue, accompagnée du ministre de l’Intérieur, Matthias Fekl. Ils étaient chargés de négocier avec les syndicats à l’origine de la grève générale et de proposer des mesures répondant à leurs revendications.

Peu connue, Ericka Bareigts est pourtant membre du gouvernement depuis plus d’un an. "On ne me connaît pas suffisamment au niveau national mais je suis une politique de terrain, engagée depuis trente ans à l’île de la Réunion", avait-elle déclaré en novembre 2016 à Libération. En septembre 2015, l’élue réunionnaise avait fait une intervention très remarquée à l’Assemblée nationale, en réagissant aux propos de Nadine Morano qui avait qualifié la France de "pays de race blanche". "Pour moi, députée noire de la République, la France décrite par Madame Morano, n’est pas la mienne", avait-elle déclaré, ovationnée par les députés.

Elle avait soutenu Manuel Valls pendant la primaire de la gauche

Ericka Bareigts est née à Saint-Denis à la Réunion. Diplômée en droit de l'Université de la Réunion et de l'Université Panthéon-Sorbonne à Paris, elle a débuté sa carrière au Conseil régional de la Réunion comme responsable juridique en 1992 avant d'être nommée responsable de l’aide sociale aux adultes en 1998. En 2008, elle est devenue adjointe au maire de Saint-Denis, Gilbert Annette.

Publicité
Après avoir été élue députée de la Réunion en 2012, Ericka Bareigts a fait son entrée au gouvernement comme Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité réelle en février 2016. Un poste qu’elle a quitté le 30 août 2016 pour succéder à George Pau-Langevin au ministère des Outre-mer. Lors des primaires de la gauche en janvier 2016, la ministre de 49 ans avait soutenu Manuel Valls dont elle est proche avant de se ranger derrière la candidature de Benoît Hamon.

En vidéo sur le même thème - Ericka Bareigts : “Dire au peuple guyanais toutes mes excuses”

mots-clés : Ministre

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité