Alain Juppé, François Fillon, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon étaient dimanche soir les invités de Karine Le Marchand dans l’émission "Une ambition intime". Et c’est dans une ancienne qui se voulait décontractée qu’ils ont tous accepté de se livrer sans fard… Florilège de leurs confidences. 

Karine Le Marchand avait prévenu : son émission n’aura rien à voir avec les autres programmes politiques. Ainsi qu’elle l’avait fait pour la première d’"Une ambition intime" en octobre, dimanche soir elle a donc reçu ses invités dans une ambiance détendue. Les téléspectateurs ont ainsi pu la voir assise sur un canapé les jambes ramenées derrière ses fesses à côté d’Alain Juppé, en train de trinquer avec François Fillon ou bien encore dans une cuisine coupant des morceaux de fromage tout en écoutant Jean-Luc Mélenchon raconter son parcours. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette atmosphère plus proche de "L’amour est dans le pré" que de "L’émission politique" a eu l’effet escompté.

A lire aussi - Accusée d'être aguicheuse avec les politiques, Karine Le Marchand s'explique 

Les enfants (très) discrets d’Alain Juppé

En effet, Alain Juppé qui est d’ordinaire très discret sur sa vie privée a accepté de parler de son premier mariage, mais aussi du second et de sa famille recomposée "mais pas décomposée". Marié à l’âge de vingt ans, il a rapidement eu deux enfants, Marion et Laurent. Et alors que tous les deux ont toujours été très discrets, le fils du maire de Bordeaux a cette fois-ci accepté de passer à la télé. "Mais le dos tourné à la caméra", a-t-il exigé. Les téléspectateurs ont ainsi découvert le fils aîné d’Alain Juppé, de dos, et appris grâce à lui quelques anecdotes sur leur vie de famille. "Maniaque", et "organisé", le rival de Nicolas Sarkozy avait ainsi l’habitude de toujours "marcher devant" les siens pour ne pas rater son train.

Le triste point commun entre François Bayrou et Jacques Chirac

Deuxième invité de Karine Le Marchand, François Bayrou est revenu sur son enfance bercée par les livres, son mariage précoce à cause de la grossesse de sa femme et sur les six enfants qu’ils ont eu ensemble. Le président du MoDem a également accepté d'aborder un épisode qui a "bouleversé" leur vie de famille : l’anorexie mentale de l’une de ses filles au début des années 2000. Le jour au celle-ci venait d’être hospitalisée d’office, François Bayrou avait rendez-vous avec Jacques Chirac. "Je suis entré dans son bureau et il m'a demandé comment j'allais. Je lui ai dit 'ça va mal' et je lui ai raconté. Comme il avait traversé la même chose, peut-être en pire, la même chose, on a eu trente minutes de conversation, d’homme à homme, de père à père, d’âme de père à âme de père", a-t-il raconté. Et celui-ci de poursuivre : "Je n’ai jamais oublié ce qu'il m'a dit et ce moment qui a fait que quand il a quitté le pouvoir, j'ai dit des choses positives sur lui".

Les sourcils de François Fillon

"Je peux vous poser une question qui fâche ? Vos sourcils… ils ont une vie autonome…". Voici ce que Karine Le Marchand a demandé de but en blanc à François Fillon. Une question quelque peu surprenante qui n’a cependant pas décontenancé le candidat à la primaire de la droite et du centre. L’ancien Premier ministre a en effet botté en touche en soulignant qu’il aimait "le naturel" et en faisant ensuite référence à une autre personnalité politique aux sourcils fournis : Georges Pompidou.

Jean-Luc Mélenchon et son handicap physique

Publicité
Face à Karine Le Marchand et devant un verre du vin jaune, le député européen est revenu sur le handicap dont il souffre. Malentendant de naissance, il n’entend que "la moitié" de ce que nous entendons. Un problème qui ne lui a pas été diagnostiqué tout de suite, si bien que lorsqu’il était enfant, les gens disaient souvent de lui qu’il était "dans la lune". Mais, assure-t-il, il a su développer ses autres sens et est aujourd’hui capable de "lire" sur les visages et dans la têtes des autres...

 En vidéo - VIDÉO Le flirt entre Karine Le Marchand et Nicolas Sarkozy sur M6

 

Publicité