Le président de la République a récemment repris une célèbre formule de son prédécesseur pour rappeler l’un des ministres à l’ordre. Découvrez ce qu’il lui a dit. 

Plus de dix ans après, de nombreux Français se souviennent encore de la phrase prononcée par Nicolas Sarkozy à propos de la cité de la Courneuve. Alors ministre de l’Intérieur, l’actuel patron des Républicains s’était engagé à nettoyer les lieux "au Kärcher", ce qui avait déclenché une polémique. Une formule que François Hollande n’a pas non plus oubliée. En effet, et ainsi que le rapporte Le Canard Enchaîné cette semaine, le président a récemment repris ces propos lors du recadrage d’un des ministres.

"Sinon, que dira-t-on après : qu’il faut nettoyer au Kärcher ?"Dimanche, sur le plateau du Grand Rendez-Vous, Patrick Kanner a beaucoup fait réagir après avoir lâché en direct qu’il y avait en France, "une centaine de quartiers" qui présentent "des similitudes potentielles" avec celui de Molenbeek, en Belgique. Une comparaison qui n’a pas plu à François Hollande. Au point qu’en privé, ce dernier a repris le ministre de la Ville. "Ce genre de comparaison doit être évité. Il vaut mieux mesurer ses propos afin qu’ils ne soient pas instrumentalisés, l’aurait-il mis en garde, toujours d’après l’hebdomadaire satirique. Sinon, que dira-t-on après : qu’il faut nettoyer au Kärcher ?".

A lire aussi – Nicolas Sarkozy et les fonctionnaires : le lapsus qui fait rire les Républicains

Publicité
Récemment, Nicolas Sarkozy est lui aussi revenu sur sa fameuse formule de 2005, mais malgré lui. Lors d’un bureau politique des Républicains, la langue du patron du parti d’opposition a en effet fourché. "La France a besoin d’eux notamment lors des évènements dramatiques comme ceux du Bataclan, ou du Kärcher", a-t-il déclaré à propos des fonctionnaires. Une bourde qui a bien fait rire le parterre de politiques alors réunis.

En vidéo - Des Molenbeek français ? La sortie de Patrick Kanner divise à gauche

Publicité