Bientôt six mois après sa brouille avec Nicolas Sarkozy, Nadine Morano n’a rien oublié. L’eurodéputée a même profité de son passage sur BFM TV pour évoquer, une fois encore, leur différend.

Nadine Morano était lundi matin l’invité de la matinale de BFM TV. L’occasion pour l’ancienne ministre sous Nicolas Sarkozy d’évoquer la récente sortie du livre écrit par le chef de son parti. Mais alors que leurs relations sont plutôt tendues depuis qu’elle a parlé de "race blanche" à la télévision en septembre dernier, l’eurodéputée n’a pas mâché ses mots. Revenant sur un passage dans lequel l’ancien président reconnaît avoir parfois "abaissé la fonction présidentielle" par des dérapages, Nadine Morano a déclaré : "Je crois qu’objectivement, quand vous dites que vous avez abaissé la fonction présidentielle… je crois que y’avait pas plus préparé que lui pour incarner cette fonction. Il a été ministre pendant longtemps, donc il sait très bien ce qu’est la fonction présidentielle, donc il aurait dû être préparé". Et l’ex-ministre d’ajouter : "Alors après, il a des écarts de langage, donc il faudrait peut-être qu’il s’excuse comme il me l’a demandé à moi !" (voir l'extrait ci-dessus). Une référence directe aux excuses que Nicolas Sarkozy avait exigées de Nadine Morano et dont l’absence a conduit à l’éviction de la Nancéenne sur les listes LR aux dernières élections régionales.

Publicité
"Il a été un grand président"Malgré leur différend tenace, Nadine Morano s’est également montrée très élogieuse quant à l’ensemble du mandat de Nicolas Sarkozy. "Entendez-moi bien, je sais qu’il a fait des erreurs – comme on en fait tous, évidemment – mais je pense qu’il a été aussi un grand président et qu’il a sur prendre les bonnes décisions, notamment au moment de la crise financière", a affirmé l’ancienne membre du gouvernement.

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité