A quelques jours du retour annoncé de Nicolas Sarkozy, l’épouse de l’ex-président Jacques Chirac a déclaré dimanche qu’elle le soutenait et même, qu’elle était "persuadée qu’il gagnera" la présidentielle de 2017.

Bernadette Chirac est toujours là pour soutenir Nicolas Sarkozy. Depuis qu’il s’est retiré de la vie politique après sa défaite face à François Hollande en 2012, elle n’a eu de cesse de déclarer qu’elle attendait son retour. Alors que celui-ci est annoncé pour cette fin de semaine, juste après la grande conférence du président socialiste, la conseillère générale de Corrèze lui a une fois encore affiché son soutien au champion de la droite. "Je fais partie des soldats. Il a besoin des soldats", a-t-elle d’abord expliqué au micro d’Europe 1 avant d’ajouter : "Moi, je suis un soldat. Il y en aura beaucoup, beaucoup". Et celle-ci d’ajouter à propos de la présidentielle de 2017 : "Je suis persuadée qu’il gagnera".

"Ce n’est plus pour lui d’être président de l’UMP"

Car si Bernadette Chirac ne semble pas douter du retour à venir de Nicolas Sarkozy ni même de sa capacité à battre ses adversaires, elle estime en revanche qu’il devrait se concentrer uniquement sur la prochaine course à l’Elysée. "Ce n’est plus de son niveau et il a trop de chose à faire pour gagner la bataille", a-t-elle en effet confié à propos de la présidence de l’UMP dont l’élection est prévue le 19 novembre et pour laquelle l’ex-chef d’Etat aurait décidé d’accélérer son retour. "Il faut qu’il trouve un homme solide qui lui soit totalement fidèle", a-t-elle ainsi préconisé. Et celle-ci d’insister : "Ce n’est plus pour lui d’être président de l’UMP".

Jacques Chirac lui donne des "petits coups de canne" quand il n’est pas content

Anh Dao Traxel : "Bernadette Chirac est une guerrière qui m’empêche de voir mon père de cœur"

Publicité
Bernadette Chirac s’est également laissée aller à quelques confidences sur l’état de santé de son mari. Alors qu’il a été hospitalisé en début d’année et que depuis les informations le concernant sont plutôt rares, son épouse a donné des nouvelles rassurantes. "Il va bien, mieux que l’été dernier, ce qui est une belle victoire, pour moi d’abord parce que ça prouve que je l’ai entouré de soins vigilants et d’affection en tout cas", a estimé l’ex-Première dame. "Il marche mieux, il a bien meilleur appétit et, quand il n’est pas content de moi, de ce que j’ai fait, de ce que je n’ai pas fait (…) il me donne un petit coup de canne sur le pied. Ah, ça oui, il a gardé son caractère, croyez-moi", a-t-elle ensuite raconté.

Vidéo sur le même thème  - Bernardette Chirac parle de Jacques Chirac : "La retraite c'est pas bon"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité