Emmanuelle Cosse, la ministre du Logement et le député EELV Denis Baupin sont mariés depuis moins d’un an. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur leur couple.  

1/ Elle portait des bottines rouges à son mariage

Emmanuelle Cosse, la nouvelle ministre du Logement a épousé Denis Baupin, député EELV et ancien vice-président de l’Assemblée nationale, le 20 juin 2015 à Paris. Une union qui a été célébrée par Anne Hidalgo et qui a su dépasser les clivages politiques. Alors qu’Emmanuelle Cosse se montrait à l’époque très critique envers le gouvernement, plusieurs membres de la majorité comptaient parmi les invités, comme Jean-Christophe Cambadélis et Bernard Cazeneuve. A noter, Valérie Pécresse, l’ancienne ministre LR avait même souhaité ses meilleurs vœux aux jeunes mariés sur Twitter.

Originale, Emmanuel Cosse ne portait pas une robe blanche mais un tailleur immaculé, un top vert gazon (un clin d’œil à son parti ?) et une paire de boots rouges. Plus traditionnel, son mari portait quant à lui un costume foncé et une cravate.

2/ Ils sont Verts tous les deux

Emmanuelle Cosse et son mari partagent tous les deux la même passion pour la politique et l’écologie. Elle est en effet secrétaire nationale d’Europe-Ecologie-Les Verts tandis que lui est député EEVL et vice-président de l’Assemblée.

A lire aussi – Placé, Cosse… les ministres cumulards du gouvernement

3/ Leurs vacances secrètes

Denis Baupin et son épouse sont plutôt discrets sur leur vie privée. Interrogée l’été dernier sur ses projets de vacances, Emmanuelle Cosse avait ainsi répondu à Paris Match qu’elle et sa famille avait opté pour "l’Ardèche et la Normandie". Mais pas question de donner plus de détails. "La baignade dans des bassins naturels, en Ardèche, un coin de paradis que je ne révélerai pas même sous la torture !", avait en effet lâché l’écologiste à la journaliste qui souhaitait en savoir plus sur son programme. 

4/ L’autre passion d’Emmanuelle Cosse

Outre la politique et l’écologie, Emmanuel Cosse est également sensible au journalisme engagé. Un domaine auquel elle s’est même initiée en 2002 en collaborant avec le magazine Têtu. Deux ans plus tard, l’actuelle ministre publiait également une chronique dans le mensuel de la gauche radicale Regards. Elle en a ensuite pris la rédaction en chef. "J’ai déjà été prof de droit, journaliste, et j’espère en faire plein d’autres", confiait Emmanuelle Cosse à Paris Match l’été dernier. Elle a depuis ajouté une nouvelle corde à son arc : celle de ministre du gouvernement Valls 3.

5/ Emmanuelle Cosse moquée pour son physique

Publicité
En septembre dernier, un message s’attaquant au physique d’Emmanuel Cosse a été posté sur le compte Twitter de l’adjoint au maire de Levallois-Perret, Xavier Weiss. "Faut vraiment régler le problème de la crise porcine à EELV avec Emma Cosse", avait-il écrit, le tout accompagné d’une photo peu flatteuse de celle qui est aujourd’hui ministre. Un message qui avait provoqué une vague d’indignation et dont Xavier Weiss se défendait d’être l’auteur. Assurant avoir été victime d’un piratage de son compté, l’élu LR annonçait même son intention de porter plainte.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité