La cote de popularité d’Emmanuel Macron continue de descendre. Un sondage publié hier dans le JDD montre que le chef de l’Etat a perdu 14 points de confiance. 

 Emmanuel Macron a des difficultés à remonter la pente. Dans un sondage Ifop publié hier dans le JDD , le chef de l’Etat voit sa cote de popularité à nouveau chuter. Il a perdu 14 point de confiance en un mois pour atteindre son plus bas niveau soit 40% de satisfaits. Comme le relève France Info, depuis trois mois, le président de la République a perdu 22 points de confiance. 

Emmanuel Macron n’est pas seul dans sa chute. Edouard Philippe, le Premier ministre, a peiné à convaincre visiblement la semaine dernière en donnant le détail des réformes de la CSG et des cotisations face à Jean-Jacques Bourdin. Le chef du gouvernement passe de 56% à 47% de satisfaits.

Le Premier ministre comme le président de la République se préparent donc à une rentrée tendue. Cette chute de popularité a par ailleurs donné des armes à d'autres, et notamment à Jean-Luc Mélenchon qui, ce week-end à Marseille, s’est posé en vrai rassembleur de l’opposition. Les sondages lui donnent plutôt raison, puisque 59% des sondés voient en lui la personnalité la plus à même d’incarner l’opposition.

Stratégie d’endiguement

Publicité
Pas question pour autant de rester les bras ballants. Face à cette popularité en berne, Emmanuel Macron a décidé de réagir en prenant notamment la parole.Le président qui a boudé la traditionnelle interview du 14 juillet sera dans les colonnes du Point à la fin de la semaine, explique Closer. Le chef de l’Etat devrait aussi prendre la parole à la radio très prochainement comme le précise l’Opinion.

Vidéo sur le même thème : C’est peut-être cette semaine que le quinquennat de Macron se joue

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité