Le député LR Bruno Le Maire a récemment prié Emmanuel Macron de faire comme lui et de quitter la fonction publique. Une requête à laquelle le ministre n’a pas encore accédée mais qui pourrait lui coûter très cher. Explications.

Les propos tenus en catimini par Emmanuel Macron sur la réforme du statut des fonctionnaires n’en finissent plus de faire jaser dans la classe politique.

C’est maintenant au tour du député (LR) de l’Eure et candidat malheureux à la présidence des Républicains, Bruno Le Maire, de monter au créneau en appelant à la démission du ministre de l’Economie… de la fonction publique.

"Un haut fonctionnaire ne doit pas faire de politique"

"Je lui fais une recommandation : qu'il démissionne de la haute fonction publique. Puisque maintenant il est engagé en politique, je demande qu'il mette en accord ses paroles et ses actes.", a déclaré lundi sur BFMtv/RMC Bruno Le Maire, qui a lui-même démissionné de la fonction publique pour faire de la politique.

A lire aussi Elu de terrain : Manuel Valls recadre Emmanuel Macron

L’ancien ministre de l’Agriculture a par ailleurs ajouté : "S'il considère effectivement qu'il faut une grande réforme de la fonction publique, je suis d'accord avec lui sur ce point, qu'il en tire les conséquences, qu'il démissionne de la fonction publique car un haut fonctionnaire, s'il veut garder son indépendance, il ne doit pas faire de politique."

Un dilemme à 250 000 euros

Pour rappel, Emmanuel Macron a intégré l’Inspection générale des Finances après avoir été diplômé de l’ENA en 2004. Il s’est alors mis en disponibilité de la fonction publique sans démissionner de celle-ci quand il a commencé une carrière de banquier d’affaires en 2008. Il l’a ensuite retrouvée en 2012 en intégrant le cabinet de François Hollande.

Publicité
Mais comme l’indique France Info, quitter la fonction publique pour coûter cher au ministre de l’Economie : 250 000 euros. En effet, les hauts fonctionnaires formés à l’ENA doivent passer dix ans dans la fonction publique, sinon ils se voient obligés de rembourser leurs frais de scolarité. Or, Emmanuel Macron n’a effectué que six ans à ce jour… contrairement à Bruno Le Maire au moment de sa démission de la fonction publique.

Vidéo sur le même thème : Filoche: "J’ouvre un site qui est macron-demission.fr"