Le ministre de l’Economie s’est, entre autres, confié sur son histoire d’amour avec sa femme bien plus âgée que lui dans le "Times", quotidien britannique conservateur dont il fait la Une

"Le prochain leader français ?", c’est avec ce titre que le magazine du Times met en Une de son numéro hebdomadaire le ministre de l’Economie français, Emmanuel Macron.

Dans ce long portrait (article payant), le quotidien britannique conservateur fait l’éloge de celui "qui démolit la croyance française tellement enracinée qui veut que vous ayez besoin d’un Etat-nounou pour protéger les travailleurs des capitalistes maléfiques". Et l’article d’aller plus loin, présentant Emmanuel Macron comme étant "peut-être le seul membre de l'exécutif, Hollande inclus, qui a une chance de remporter la présidence en 2017".

Mais dans cette article hagiographique, on apprend notamment qu’Emmanuel Macron n’est pas seulement un briseur de tabous économiques, mais aussi sentimentaux. "Je ne cache pas ma vie privée parce que je considère que cela serait ridicule et que quand vous vous engagez en politique, vous le faites complètement", explique le ministre.

"Un ancien banquier connu pour emmener sa femme au travail"

Ce qui intrigue le quotidien britannique, c’est surtout la différence d’âge entre ce dernier et son épouse Brigitte Trogneux, de vingt ans son aînée. "C'est en ancien banquier reconverti en ministre des Finances et il est connu pour emmener sa femme, âgée de près de vingt ans de plus que lui, au travail", commence ainsi l’article du Times.

Publicité
Une singularité que semble comprendre Emmanuel Macron : "Je pense que le fait que je suis marié à quelqu'un qui, il est vrai, est plus âgée que moi, suscite la curiosité. C'est singulier. Mais au moins, les gens savent qu'ils ont affaire à quelqu'un qui veut s'engager, ils savent dans quoi vous vous projetez sur une certaine période, comment vous vivez votre vie privée, et cela a du sens."

Vidéo sur le même thème : Emmanuel Macron aurait-il menti sur son CV ?

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité