Mardi, le ministère de l’Economie a publié un communiqué de presse relatif au vote du projet de loi Macron… avec une erreur. Découvrez de quoi il s’agissait.

©Capture Ecran Vidéo TF1

Oups, Bercy s’est réjoui un peu trop vite. Mardi, était une journée décisive pour Emmanuel Macron. Après plusieurs semaines d’examen, le projet de loi qui porte son nom devait été soumis au vote des parlementaires. La journée s’annonçait donc tendue pour le gouvernement, lequel n’était pas certain d’obtenir ce qu’il voulait, notamment à cause des frondeurs.

Sans l’article 49-3, le projet ne serait pas passé

Mais il semblerait que Bercy ne soit pas encombré de l’avis de tous les membres de l’Assemblée nationale. En effet, avant même que le résultat du vote ne soit connu, un membre de l’équipe d’Emmanuel Macron a envoyé un communiqué de presse de félicitation pour l’adoption de ce projet de loi. Une erreur qui n’a même pas pu être "estompée" par le véritable résultat du vote puisque ce celui-ci n’a pas abouti au passage du texte. Si bien que Manuel Valls, le Premier ministre a eu recours à l’article 49-3 de la Constitution pour y parvenir.

A lire aussi – C’est quoi l’article 49-3 de la Constitution ?

Publicité
Heureusement, le reste de l’équipe s’est rapidement aperçu de cette erreur et à rectifié le tir : un rectificatif a été publié dans la foulée. On ignore qui est à l’origine de cette bourde. "La grosse boude de la stagiaire d’Emmanuel Macron", a de son côté titré Closer.

Vidéo sur le même thème : "Les frondeurs ont poussé le gouvernement dans les cordes", estime Arlette Chabot

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :