L’équipe de production de Karine Le Marchand a laissé entendre que si Benoît Hamon avait refusé de venir à son émission "Une ambition intime" c’était en réalité à cause de son épouse. Des accusations que le candidat à la présidentielle dément. 

Le torchon brûle entre Benoît Hamon et Karine Le Marchand. Alors que l’animatrice télé a récemment lancé son nouveau programme "Une ambition intime", le politique a décliné son invitation. "Ce format ne correspond simplement pas à ma vision de la politique. Il serait incohérent pour moi de reprocher à l’élection présidentielle d’ignorer les enjeux fondamentaux de notre pays tout en participant à ce qui s’apparente à un casting de l’homme providentiel, avait-il expliqué sur Facebook. Verser une larme ou révéler une part choisie de mon intimité ne dirait rien de ma capacité à entendre les préoccupations des Français et à y répondre". Et celui qui se rêve à l’Elysée en 2017 d’ajouter : "Ce chemin, celui de la sobriété, n’est pas celui de la facilité, mais il correspond à mes convictions profondes".

A lire aussi Qui est Benoît Hamon, le nouveau candidat à la primaire PS ?

A cause du poste de son épouse chez LVMH

Publicité
Une version officielle démentie par l’équipe de production de Karine Le Marchand. Au cours d’un entretien récemment accordé au Parisien, elle a en effet insinué que si Benoît Hamon avait refusé de venir c’était en réalité à cause de sa femme. "Ce n’est pas la vraie raison. Il était à fond dans le truc lors de la discussion de travail de plus d’une heure que nous avons eue avec lui le 10 octobre", a déclaré cette source, démontant ainsi les arguments précédemment avancés par le politique. Selon elle, Benoît Hamon aurait refusé de venir à cause du poste que son épouse occupe au sein de la direction du groupe LVMH. "On a bien compris que ça lui posait problème en tant que candidat de la gauche du PS, a-t-elle ajouté. Mais c’est une honte de vouloir se faire une virginité sur le dos de Karine Le Marchand".

Des propos que le candidat a vivement démentis. "Je suis très fier de ma femme" qui est d’ailleurs "plus méritante que (moi)" a-t-il affirmé sur "Punchline".

En vidéo -  Le flirt entre Karine Le Marchand et Nicolas Sarkozy sur M6 

Publicité