A la demande d’un député UMP, Matignon a dévoilé à combien se montaient les frais engagés par l’Elysée pour Valérie Trierweiler. On apprend ainsi que la Première dame coûte jusqu’à trois fois moins cher que Carla Bruni-Sarkozy.

Les alter egos des présidents ont un coût. Et certaines sont plus économes que d’autres.  Alors que le gouvernement s’est récemment lancé dans une vaste opération de transparence, un député UMP, Guillaume Larrivé, a demandé aux services du Premier ministre:  "combien coûte à l’Etat la Première dame de France et ses collaborateurs ?". D’après la réponse apportée par Matignon, la compagne de François Hollande coûterait trois fois moins cher que l’épouse de l’ancien chef d’Etat. L’actuelle occupante de l’Elysée disposerait en effet de "cinq collaborateurs affectés à son service" - "deux agents contractuels et trois fonctionnaires mis à la disposition de la présidence de la République" - tandis que "huit collaborateurs étaient affectés au service" de Carla Bruni-Sarkozy en janvier 2012.

Publicité
60.000 euros par mois pour payer les collaborateurs affectés au service de Carla Bruni-SarkozyFort de cette question soulevée par un député de l’opposition, Matignon a par ailleurs détaillé les dépenses engendrées par ces deux femmes. Ainsi, la rémunération mensuelle des cinq personnes employées pour la compagne du président Hollande s’élèverait au total à 19.742 euros par mois. Celle des huit personnes au service de l’ancienne Première Dame s’élevait, quant à elle, à quelque 36.448 euros. L’Elysée  a également souligné qu’à cette dépense, s’ajoutaient "tous les mois les facturations de deux prestataires externes, assurant pour la Première dame la gestion d’un site Internet pour un montant de 25.714 euros, soit une dépense mensuelle totale de plus de 60.000 euros".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :