Emmanuel Macron marque sa différence jusque dans le choix de ses espaces de travail. Le président de la République a choisi de ne pas travailler dans le bureau doré...

Lors de son installation à l'Elysée, il y a six mois, Emmanuel Macron a choisi, contrairement à ses prédécesseurs, de ne pas travailler dans le bureau doré, pourtant traditionnellement l'espace de travail réservé au président. Comme le rapportait  Franceinfo, le nouveau locataire de l'Elysée a préféré s'installer dans "le bureau qui rend fou".

Cette pièce a été désignée comme telle à cause de la réputation qui la précède comme le relève Gala. Son emplacement très proche du bureau traditionnel du président, a tendance à susciter toutes sortes de convoitises chez celui qui l'occupe. Dans un article de 2014 dans Le Figaro, un conseiller de François Hollande faisait notamment référence à l'ego de deux anciens conseillers qui ont travaillé dans ce bureau : Henri Guaino et Aquilino Morelle. 

Un bureau stratégiquement placé

Publicité
Ce bureau, qui s'avère être l'ancienne chambre à coucher de l'impératrice Eugénie, offre une superbe vue sur les jardins de l’Élysée, son bassin et ses arbres. Situé au premier étage à l'angle sud-est, c'est également un espace plutôt caché de l'Elysée. "Ce bureau, somptueux, est considéré comme un doublon du bureau présidentiel", précise Camille Pascal, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. Emmanuel Macron peut d'ailleurs s'en échapper en toute discrétion, en empruntant un escalier qui conduit directement à ses appartements privés. Il peut aussi quitter le palais sans être vu.

Le seul autre président de la République à s'être installé dans ce bureau était Valéry Giscard d'Estaing.

Vidéo : Le secrétaire général de l'Elysée épuisé par Macron

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité