Retraitée de la vie politique à tout juste 27 ans, la benjamine de l'Assemblée pour encore quelques jours a décidé de se reconvertir dans le secteur privé. Elle n'exclut pas un retour en politique ces prochaines années.

Le 26 juin, Marion Maréchal-Le Pen sera officiellement une retraitée de la vie politique. La benjamine de l'Assemblée a en effet décidé il y a deux semaines de mettre sa carrière politique entre parenthèses pour s'occuper de sa fille de 3 ans et découvrir le monde de l'entreprise. Tout en excluant pas un jour de revenir dans l'arène politique.

La nièce de Marine Le Pen dit avoir quelques pistes pour sa reconversion professionnelle. En attendant, ses proches ont donné de ses nouvelles. Au Figaro, leurs réponses sont tous azimuts : "Elle se repose à La Trinité-sur-Mer avec sa fille" ; "Elle fait du bateau avec des copains" ; "Elle quitte son appartement de Suresnes et déménage temporairement à Montretout" ; "Elle dort" ; "Elle revit"; "Elle fait un break de quelques jours".

Selon son fidèle conseiller, Arnaud Stephan, "cinq années d'hémicycle l'ont épuisée. Malgré quelques batailles satisfaisantes comme le mariage pour tous, la loi El Khomri et ses joutes contre Valls, elle a eu l'impression de ne peser sur rien, constate-t-il. Consternée par la nullité du personnel politique, Marion a vite compris que, sans groupe, en étant non-inscrite, elle était réduite à faire du bla-bla sur des textes déjà rédigés."

Prochaine ambassadrice du Puy du Fou ?

Publicité
Selon le quotidien, Marion Maréchal-Le Pen "n'a pas mis son entourage dans la confidence de ses projets". "Marion a déjà reçu diverses propositions de postes dans le privé, croit savoir son ami Jacques de Guillebon. Elle pourrait faire beaucoup de choses différentes : devenir ambassadrice culturelle du Puy du Fou à l'étranger, entrer dans une entreprise. On lui a même proposé de rejoindre la rédaction d'un magazine. Elle a refusé. Cela n'aurait aucun sens pour elle de devenir commentatrice d'un monde dont elle a été actrice."

Pour Charles Beigbeder, patron et ancien de l'UMP, "Marion ferait une excellente commerciale ou directrice marketing. Elle est travailleuse, intelligente et énergique."

Vidéo sur le même thème : Marion Maréchal ne voudrait plus s'appeler Le Pen 

mots-clés : Nouvelle, Départ, Politique

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité