Dominique Strauss-Khan porte un regard critique sur l'action du président et estime que les erreurs ont été effectuées à l'entame du quiquennat.

© AFP

La politique, c’est souvent des petites phrases. DSK l’a bien compris et vient d’envoyer une petite pique en 42 caractères à François Hollande, nous apprend L’Express. Considéré jusqu'à "l’affaire du Sofitel" comme le candidat favori à la succession de Nicolas Sarkozy, l’ancien patron du FMI n’y va pas de main morte: "Une fusée qui ne monte pas droit ne monte pas au ciel". À bon entendeur...