A l’occasion de la sortie de son livre, une journaliste du Point, Anna Cabana, a confié une anecdote assez cocasse à propos de Dominique Strauss-Kahn. 

Dans son livre Quelques minutes de vérité, paru aux éditions Grasset, Anna Cabana, journaliste au magazine Le Point et confidente des hommes politiques, a confié une anecdote assez cocasse.

L’auteure raconte s’être fait draguée par Dominique Strauss-Kahn en plein procès du Carlton de Lille, alors qu’il comparaissait pour proxénétisme aggravé et pour lequel il a finalement été relaxé.

"A l'occasion d'une journée de pause dans le procès, DSK revient à Paris. Il me croise dans un restaurant où je déjeune avec une consœur journaliste. Et il nous drague, il ne peut pas s'en empêcher. Il ne nous drague pas bien, mais pas méchamment non plus. Ce n'était pas du harcèlement. C'était presque cocasse", se rappelle-t-elle.

A lire aussi- Une pub équivoque avec le visage de DSK affichée devant le Carlton de Lille

"Il en a pris tellement plein la gueule"

Publicité
La journaliste estime ce moment très important, dans l’analyse de la personnalité de l’ancien patron du Fond monétaire international. Cette scène "en dit beaucoup sur lui (…) Elle est extraordinaire de ce qu'elle dit du bonhomme. Il en a pris tellement plein la gueule sur ce terrain-là… et pourtant ça n'a rien changé dans sa façon de regarder la vie, les femmes, même ce jour-là, en plein milieu de ce procès".

Vidéo sur le même thème : Grand angle: procès du Carlton de Lille, le double visage de DSK