Dans "La France pour la vie", Nicolas Sarkozy évoque non seulement son mandat présidentiel et ses envies pour le pays, mais aussi plusieurs personnalités politiques. Florilège.

©AFP

François Hollande

 

Deux-cent-soixante pages et autant d’occasions d'évoquer les autres personnalités de l'échiquier politique. Dans La France pour la vie, Nicolas Sarkozy dresse le bilan de son mandat présidentiel, fait un mea culpa des "erreurs" qui l’ont jalonné et dresse l’inventaire de ses envies pour la France. Un ouvrage dont l’objectif est de "rétablir la confiance" avec les Français mais dont le patron des Républicains s’est également servi pour critiquer ses adversaires et saluer ses fidèles soutiens.

Publicité
Parmi eux, figure François Hollande. Dans son livre, Nicolas Sarkozy s’en prend en effet à son ancien adversaire de 2012 à qui il reproche notamment de ne pas avoir épousé son ancienne compagne Valérie Trierweiler, ni sa prétendue nouvelle "fiancée", Julie Gayet. "Comme les événements ultérieurs l'ont démontré, installer sa compagne à l'Elysée sans l'épouser est juridiquement possible, politiquement acceptable, mais humainement désastreux pour celle qui se trouve ainsi exposée à toutes les attaques sans avoir aucun moyen de répondre. Je n'ai pas aimé que l'on fît de Valérie Trierweiler le bouc émissaire idéal, car placée dans cette situation bancale dont elle n'était pas responsable, elle ne pouvait pas se défendre ", écrit l’ancien chef de l’Etat.
Publicité