L’ancien patron du Fonds monétaire international n’a pas hésité à dire ce qu’il pensait vraiment du PS et du gouvernement lors d’une réunion organisée la semaine dernière dans un café PMU du Val-de-Marne. DSK en a également profité pour répondre aux rumeurs sur ses projets.

On le savait habitué des hôtels luxueux et des restaurants chics, un peu moins des petits établissements de quartiers. Et pourtant, selon les informations de France Info, c’est bel et bien dans un café PMU que Dominique Strauss-Kahn a rencontré des blogueurs la semaine dernière dans le Val-de-Marne. L’ancien patron du Fonds monétaire international (FMI) a ainsi accepté leur invitation et s’est ensuite prêté au jeu des questions-réponses. Un exercice au cours duquel il n’a pas mâché ses mots.

Il envoie une pique à Ségolène RoyalManuel Valls est "sans vision", il "navigue à vue", aurait ainsi lâché DSK. Visiblement remonté contre le gouvernement, l’ex-mari d’Anne Sinclair n’aurait pas hésité à passer en revue ses anciens collègues au PS. Emmanuel Macron est certes "sympathique" mais "maladroit", aurait-il estimé, avant de pointer Ségolène Royal. Selon lui, la ministre de l’Ecologie serait "approximative". Et l’ex-patron du FMI d’affirmer que le Parti socialiste est devenu un "astre mort". Sans doute une référence aux sondages qui donnent la majorité éliminée dès le premier tour aux élections régionales de décembre prochain.

A lire aussi – Régionales : un ministre anonyme pointé pour avoir proposé une alliance avec la droite

DSK blague sur son retour en politique

A lire aussi – DSK : pourquoi il ne reviendra pas selon ses proches

Publicité
Après avoir envoyé quelques piques aux membres de son ancienne famille politique, DSK aurait également évoqué son avenir. Répondant aux rumeurs selon lesquelles il pourrait faire son grand retour en politique, il aurait assuré que ce n’était pas dans ses projets. "Sauf s’il y avait un million de manifestants en bas de  chez (lui)", aurait-il toutefois ajouté avec humour.

Vidéo sur le même thème : DSK débarque sur Twitter... et déjà son premier tweet intrigue