Les politiques ne manquent pas d’imagination lorsqu’il s’agit de trouver des sobriquets à leurs collègues et adversaires. Découvrez les drôles de surnoms que se donnent les politiques entre eux.

Arnaud Montebourg, dit "Love love"

Lors de l'émission "Ambition intime", diffusée sur M6 dimanche soir, Arnaud Montebourg a révélé que son surnom au gouvernement était "Love love". L'ancien ministre du Redressement productif avait hérité de ce petit surnom car il terminait ses messages envoyées à ses collègues féminines par le mot anglais "love love". Et devant la répétition de cette formule, le candidat à la primaire du PS a révélé que c'était Cécile Duflot, alors ministre du Logement, qui avait "popularisé" l'expression.