Mercredi, les Etats-Uniens ont élu Donald Trump à la Maison-Blanche. Mais savez-vous ce que pense le 45e président des Etats-Unis de notre pays ?

Selon Donald Trump, nouveau président des Etats-Unis, "la France n'est plus la France". Il avait prononcé cette phrase au lendemain de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, où le prêtre Hamel avait été égorgé par deux terroristes.

A lire aussi Présidentielle américaine : pourquoi ce n'est pas encore gagné pour Donald Trump

Celui qui était encore candidat républicain à la présidentielle n'avait pas de mots assez durs pour notre pays, à chaque fois que celui-ci était la cible d'un attentat. Lors d'un meeting en Floride, il déclarera : "Un ami voulait se rendre en France, il y a trois ou quatre mois (...) Je lui ai demandé : 'Tu as aimé la France ?' Il m'a dit : 'Je n'irai pas en France'". Avant d'ajouter : "Ils ne vont pas m'aimer pour dire ça, mais regardez ce qui s'est passé à Nice. Vous avez vu ce qui s'est passé hier avec le prêtre? [...] La France n'est plus la France."

Les propos du milliardaire avait fait grand bruit, et le Manuel Valls avait alors répondu : "La France est toujours la France et la France est forte."

Une réaction après chaque attentat

Après l'attentat de Nice, Donald Trump avait déjà fait sensation en déclarant que les citoyens venus de France pourraient subir un contrôle renforcé avant de débarquer sur le sol américain. Car, selon lui, la France, comme l'Allemagne, est "infectée par le terrorisme". "Et vous savez quoi ? C'est leur faute. Parce qu'ils ont laissé des personnes entrer sur leur territoire", avait-il ajouté.

Après un autre attentat, celui du 13 novembre à Paris, Donald Trump en avait profité pour vanter l'utilité du port d'armes dans son pays. "Vous pensez vraiment que, s'il y avait eu dans l'assistance quelques personnes armées et entraînées, cela se serait passé de la même façon ? Je ne le crois pas. Ils auraient tué les terroristes", avait-il affirmé dans une interview au magazine Valeurs Actuelles.

Le candidat à la Maison-Blanche avait également donné son avis sur la sécurité en France. "Malheureusement, la France n'est plus ce qu'elle était, et Paris non plus. Il y a des quartiers dont on a l'impression qu'ils sont devenus hors la loi, qu'ils sont, comme certains de vos essayistes l'ont écrit, des territoires perdus de la République", avait-il déclaré.

Les Français sont des bourreaux de travail

Publicité
Mais Donald Trump a aussi eu des mots gentils à l'égard de la France. En novembre 2015, il déclarait à RTL que les Français sont des"bourreaux de travail", mais regrettait que François Hollande "ne soit pas pour l'esprit d'entreprise". Enfin, à la fin de son discours en tant que tout nouveau président des USA mercredi matin (heure française), Donald Trump a fait cette confidence à la journaliste Laurence Haïm (Canal +) : "Nous allons aider la France à retrouver sa grandeur également". 

Vidéo sur le même thème : Victoire de Donald Trump : Noël Mamère surpris et inquiet

Publicité