Dominique Strauss-Khan a pris la parole à l’occasion d’une cérémonie en hommage à l’ancienne ministre, Nicolas Bricq. L’ex-patron du FMI a adressé un message tout particulier à Emmanuel Macron

Près de 200 personnes étaient présentes mardi au Conseil économique social et environnemental, pour rendre hommage à l’ex-ministre, Nicole Bricq, décédée cet été. Parmi les invités : François Hollande, Emmanuel Macron et un certain Dominique Strauss Kahn, a relevé RTL.

Les trois hommes ont chacun prononcé un discours d’une dizaine de minutes, et celui de DSK, dont les sorties se font rares, était particulièrement attendu. Après avoir retracé son parcours commun avec Nicole Bricq, l’ancien patron du FMI s’est permis de donner une petite leçon sur les valeurs de la gauche à Emmanuel Macron, sans toutefois le citer, a rapporté Les Echos.

"les valeurs de gauche et les valeurs de droite ne sont pas les mêmes"

"Quand on est sûr de ce qu'on pense, on peut faire des compromis avec des adversaires d'hier et peut-être de demain", a expliqué dans son allocution celui qui a bien failli se présenter à la présidentielle de 2012, avant d’ajouter en faisant référence à Nicole Bricq : "Elle l'a fait par conviction, très loin du cynisme de beaucoup. Parce qu'elle savait que les valeurs de gauche et les valeurs de droite ne sont pas les mêmes".

Publicité
A l’heure où de nombreux opposants reprochent à Emmanuel Macron d’être devenu le "président des riches", DSK s'est montré équivoque dans la dernière partie de son discours : "les deux (droite et gauche, ndlr) sont nécessaires à l'équilibre de la société (...). Les mêler, ce n'est pas les confondre. Les faire avancer ensemble, c'est savoir garder leur équilibre." Reste à savoir si les remarques de Dominique Strauss-Khan seront appliquées par l'actuel locataire de l’Elysée…

Vidéo sur le même thème : Brunet & Neumann : La leçon de DSK à Emmanuel Macron - 06/10

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité