La justice vient de trancher et désigne Dominique Desseigne, PDG du groupe Barrière, comme étant le père de la fille de Rachida Dati.

C’est la fin d’une première étape dans la procédure judicaire opposant l’homme d’affaires Dominique Desseigne et l’ex-ministre de la Justice, Rachida Dati. Le tribunal de grande instance de Versailles vient de désigner le PDG du groupe hôtelier Lucien Barrière, comme étant le père de Zohra, la fille de Rachida Dati née il y a 5 ans et demi maintenant, rapporte la chaîne d’information iTélé.

Rachida Dati,  qui avait pourtant caché l’identité du père de sa fille durant les premières années qui ont suivi la naissance, avait lancé en octobre 2012 une reconnaissance en paternité à l’encontre de l’homme d’affaires. En décembre de cette même année, le tribunal de grande instance avait demandé une expertise génétique pour savoir si oui ou non Dominique Desseigne, proche de l’ancien président Nicolas Sarkozy, était bien le père de la petite Zohra.

À lire aussi - Rachida Dati pose ses conditions pour soutenir Nicolas Sarkozy

Une désignation mais toujours pas de confirmation

Reconnaissant avoir eu une "aventure" avec Rachida Dati, Dominique Desseigne n’a cependant jamais accepté de passer ce test de paternité. Le motif présenté alors par la défense était que "Madame Dati n’avait pas fourni suffisamment d’éléments précis sur la période de conception" comme une échographie ou une déclaration de grossesse, rappelle à ce titre iTélé.

À lire aussi - "Rachida Dati avait jusqu'à huit liaisons en même temps"

Le refus de l’homme d’affaires à se soumettre à un tel test a, semble-t-il, pesé dans la décision des juges. Dans le verdict rendu aujourd’hui, les juges ont en effet estimé que ce refus de passer à l’expertise génétique était à interpréter comme un aveu de paternité.

Publicité
Le PDG du groupe Barrière a été condamné à reverser une pension alimentaire de 2500 euros par mois à l'ex-Garde des Sceaux. Par ailleurs, Dominique Desseigne devra rattraper les retards de versement compris entre décembre 2013 et aujourd’hui, précise iTélé. D’après la chaine d’information, le père désigné va surement faire appel du verdict d'ici les prochains jours.

 Vidéo sur le même thème - Rachida Dati insulte un journaliste