Courant juillet, un rapport de la Cour des Comptes faisait état de la disparition de 32 oeuvres ainsi que de 625 meubles des murs de l'Elysée. Certains d'entres eux ont cependant été retrouvés il y a quelques jours... en vente sur eBay !

Le 15 juillet dernier, la Cour des Comptes avait publié un rapport concernant la gestion de l'Elysée. Dans celui-ci, elle faisait part de son inquiétude face aux étranges disparitions de 32 oeuvres appartenant aux musées nationaux et de 625 meubles de la collection du Mobilier national.

Mais tous ces objets perdus ne le sont peut-être pas pour tout le monde. Dans l'édition du vendredi 1er août du Figaro, on apprend effectivement que certains d'entre-eux ont été retrouvés. Ils auraient été repérés par le ministère de l'Intérieur... en vente sur Internet !

Publicité

A lire aussi : Nicolas Sarkozy : quand ses chiens saccageaient le mobilier de l'Elysée

"C'est la pagaille""De son côté, le ministère de l’Intérieur a repéré, sur eBay, des objets de la manufacture de Sèvres, issus de l’Élysée : un attaché militaire, en poste dans les années 1950, avait pris l’habitude de les offrir. Cinquante ans plus tard, des assiettes ont donc refait surface", a écrit le journal. La Cour des Comptes espererait donc désormais remettre de l’ordre dans toute cette histoire afin de préserver le patrimoine national. De ce fait, le ministère de la Culture pousse les locataires de l'Elysée à porter plainte pour ces disparitions afin de les répertorier dans un catalogue de recherches en ligne appelé "Sherlock".

Mais René Dosière, député PS, reste lui assez sceptique vis à vis de ce système. "A l’Élysée, la gestion des entrées et des sorties est artisanale. (...) Lorsqu’on dresse un inventaire, le Mobilier national n’a pas les mêmes chiffres que l’Élysée, qui n’a pas les mêmes chiffres que la Commission de récolement, liée au ministère de la Culture. Bref, c’est la pagaille", a-t-il expliqué dans les colonnes du Figaro.

Vidéo sur le même thème : Des oeuvres et du mobilier de l'Elysée portés disparus