Le 22 mars prochain se tiendra le premier tour des élections départementales. Découvrez les nouveautés de ce mode de scrutin inédit.

Les 22 et 29 mars, les électeurs seront appelés à voter pour élire les conseillers départementaux. Héritières des cantonales, les élections départementales apportent avec elles leur lot de nouveautés. Du mode de scrutin à la réforme des cantons, découvrez ce qui va changer.

La nouvelle carte des cantons

La première grande nouveauté de ces élections concerne la récente carte cantonale. Via une réforme entamée en 2013, le gouvernement a réduit le nombre de cantons. Dans une optique de simplification et d'équité, ceux-ci étaient passés de 4035 à 2054. Ainsi, les conseillers départementaux, successeurs des conseillers généraux, seront élus dans ces 2054 subdivisions administratives. Cependant, Paris et la métropole de Lyon ne seront pas concernés par ces élections. Le Conseil de Paris étant élu selon le scrutin municipal, tandis que les conseillers de Lyon conservent les compétences départementales.

A lire aussi - Elections départementales : vers un nouveau succès du Front National ?

Un scrutin inédit

Si le nombre de cantons a été réduit de moitié dans l'espoir d'y voir plus clair, les conseillers départementaux seront plus nombreux que ne l'étaient les généraux. Pourquoi ? Car ces nouvelles élections sont placées sous le signe de la parité et que vous n'élirez pas un, mais deux conseillers. Une homme et une femme, vous l'aurez deviné. Les candidats se présenteront en binôme, accompagnés d'un duo de suppléants, lui aussi paritaire.

Un renouvellement tous les six ans

Publicité
Le conseil départemental, anciennement conseil général, sera renouvelé à chaque élections départementales, tous les six ans donc. Jusqu'à maintenant, la moitié du conseil était remplacée tous les trois ans. Ce nouveau fonctionnement se veut donc plus simple.

Pour plus d'informations, retrouvez l'infographie ci-dessous ou rendez-vous sur le site du ministère de l'intérieur consacré à ces élections.

Vidéo sur le même thème - Elections européennes : le FN triomphe