Deux binômes UMP-UDI qualifiés pour le second tour des départementales à Limoges ont oublié de déposer leurs candidatures pour le second tour. Le PS sera de facto vainqueur dans ces deux cantons.

Un oubli qui vaut cher. Qualifiés pour le second tour des élections départementales dans les cantons de Limoges-5 et Limoges-9, deux binômes ont tout simplement raté l'heure du dépôt de candidature à la préfecture. Sans dossier déposé avant 16 heures ce mardi, ils ne peuvent pas se présenter ce dimanche pour le second tour. Les candidats du Parti socialiste sont donc d'ores et déjà vainqueurs.

L'UMP attend "des excuses"

C'est cadeau. L'aventure électorale des quatre candidats de l'Union de la droite présentés dans deux cantons de Limoges s'arrête là. Christine Suberbielle et Mamadou Touré à Limoges-5 ainsi que Jean-Marie Lagedamont et Laurence Jayat à Limoges-9 ont oublié de déposer leurs candidatures pour le second tour des départementales, rapporte Le Populaire. Pour ces derniers, Guillaume Guérin, président de la fédération UMP de la Haute-Vienne, se veut indulgent. "M. Lagedamont a appris dimanche, au soir du premier tour, qu'une personne très proche venait de connaître des problèmes de santé et a dû se rendre auprès de sa famille pour faire face à ces événements", a-t-il expliqué.

A lire aussi - Départementales : les grandes surprises du premier tour

En revanche, en ce qui concerne le binôme de Limoges-5, Guillaume Guérin attend des excuses et des explications. "Il semblerait qu'ils aient oublié de déposer leur candidature, ou en tout cas qu'ils ne se soient pas présentés à l'heure", a poursuivi le président de la fédération. "Ils devront présenter des excuses personnellement face aux électeurs, pas au nom de l'UMP ou de l'Union de la droite", a-t-il affirmé. Un accident de la circulation pourrait cependant être à l'origine de leur absence à la préfecture. Selon Le Populaire, le parti de droite a dénoncé "l'amateurisme" des candidats. 

A lire aussi - Départementales : les consignes de vote des partis

Le Parti seul en lice

Publicité
Les deux actes manqués des candidats UMP-UDI ont pour conséquence la victoire du Parti socialiste, avant même que les électeurs ne se déplacent pour voter au second tour. Dimanche 29 mars, les Limougeauds auront effectivement un choix restreint : un bulletin socialiste ou un bulletin blanc. Du caviar pour le parti de la majorité, même si avant ces erreurs, tout laissait à penser qu'il finirait vainqueur dans ces cantons où il est fortement soutenu. Au premier tour, la gauche était nettement en tête, avec 35% à Limoges-5 et 45% à Limoges-9.

Vidéo sur le même thème - PS, UMP : quelles consignes de vote pour contrer le FN ?