Nommée ministre des Armées en mai dernier, Sylvie Goulard a emboité le pas de Richard Ferrand et annoncé sa démission du gouvernement ce mardi matin. 

Nouvelle démission au gouvernement : Sylvie Goulard quitte l’équipe d’Edouard Philippe. Dans un communiqué publié ce mardi matin, la ministre des Armées a annoncé qu’elle démissionnait de son poste. "Le Président de la République a entrepris de restaurer la confiance dans l’action publique, de réformer la France et de relancer l’Europe. Cette entreprise de redressement doit l’emporter sur toute considération personnelle. C’est pourquoi j’ai demandé au Président de la République, en accord avec le Premier ministre, de ne plus faire partie du Gouvernement", écrit ainsi Sylvie Goulard, dont le nom est cité dans l'enquête sur les assistants parlementaires du Modem.

"Dans l’hypothèse où l’enquête préliminaire visant le Modem…"

"Dans l’hypothèse où l’enquête préliminaire visant le Modem conduirait à vérifier les conditions d’emploi de mes assistants au Parlement européen, je souhaite être en mesure de démontrer librement ma bonne foi et tout le travail que j’y ai accompli", y ajoute-t-elle.

Publicité
Cette annonce intervient quelques heures après que Richard Ferrand a lui aussi annoncé sa démission pour briguer la présidence de l’Assemblée nationale, et quelques heures avant qu’Edouard Philippe, le Premier ministre annonce la composition de son nouveau gouvernement.

En vidéo - Richard Ferrand écarté du gouvernement : "C'est plutôt vécu comme un grand honneur"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité