François Hollande a créé la surprise en proposant mercredi le nom de Jacques Toubon, ex-ministre de Jacques Chirac, pour succéder à celui de Dominique Baudis, l’ancien Défenseur des droits décédé en avril.

Jacques Toulon pourrait bien devenir le nouveau défenseur des droits. L’ancien ministre de Jacques Chirac serait en effet le choix de François Hollande pour succéder à Dominique Baudis, décédé en avril dernier. Selon l’Elysée, le président aurait également fait une autre proposition : Adeline Hazan, l’ex-maire PS de Reims et magistrate de formation, pourrait succéder à Jean-Marie Delarue et devenir Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté. Selon l’Elysée, les présidents du Sénat et de l’Assemblée, Jean-Pierre Bel et Claude Bartolone, ont été saisis de ces deux propositions mercredi. Celles-ci devraient désormais être validées par les "commissions compétentes", dont la Commission des lois. La Constitution prévoit que ces nominations ne puissent être infirmées que si une majorité des 3/5e des commissions concernées s’y oppose, précise Le Figaro.

Publicité
Jacques Toubon, un fidèle de Jacques ChiracLa nomination de Jacques Toubon est quelque peu inattendue. Agé de 72 ans, il demeure en effet un proche de Jacques Chirac. Et même si les relations entre François Hollande et l’ancien président de droite sont connues pour être cordiales, nul ne s’attendait à ce qu’un fidèle de l’ex-locataire de l’Elysée soit proposé au poste de Défenseur des droits par l’actuel occupant des lieux. Considéré comme l’une des figures du RPR des années 1980 et 1990, Jacques Toubon a été conseiller d’Etat, député RPR, conseiller UMP et maire du 13e arrondissement de Paris. Depuis le début de cette année, il est membre de la haute autorité chargée d’organiser les primaires à l’UMP en 2016.

Si la proposition de François Hollande est validée par les commissions compétentes, Jacques Toubon entamera prochainement un mandat de six ans non-renouvelables en tant que Défenseur des droits.

Vidéo sur le même thème : l'hommage de François Hollande à Dominique Baudis

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité