Furieuse contre François Fillon qui lui a préféré sa rivale NKM pour l’investiture aux législatives, Rachida Dati n’en finit pas de déverser sa colère. Après les sms, elle serait passée aux coups de téléphones assassins. 

La colère de Rachida Dati ne semble pas s’atténuer au fil des jours, au contraire. Après avoir menacé l’entourage de François Fillon par sms et s’être répandue dans la presse, la maire LR du 7e arrondissement de Paris a désormais recours aux coups de téléphone assassins. En cause : le fait que François Fillon a préféré investir sa rivale Nathalie Kosciusko-Morizet pour les prochaines élections législatives et ce, alors même qu’ils avaient passé un "accord secret", expliquait Le Parisien la semaine dernière. Furieuse, Rachida Dati n’aurait depuis de cesse de se venger de celui qui l’a trahie et de son entourage.

"Fillon s’est fait payer par les Russes"

"Toi, tu es un petit Blanc. Ne crois pas que je vais aller faire le ménage chez toi comme le faisait ma mère", aurait-elle ainsi lancé à Thierry Solère, le porte-parole de François Fillon, rapporte L’Express."J’étais avec Fillon en Russie lorsqu’il a fait une conférence. Il s’est fait payer par les Russes", aurait-elle également assuré à un autre proche du candidat de la droite, toujours d’après le magazine.

Publicité
Des propos virulents qui s’inscrivent dans la lignée de ceux tenus quelques jours plus tôt par l’eurodéputée. "Si vous donner (la 2e circonscription) à NKM, je vais me répandre partout dans la presse, vous allez voir !", avait-elle menacé l’entourage du Sarthois, selon les informations du Parisien. "Si Fillon donne sa circo à NKM, ce sera la guerre et faites gaffe, j'ai des munitions... Je vais lui pourrir sa campagne !", les avait-elle également prévenu, d’après Le Canard Enchaîné.

Vidéo sur le même thème : Législatives : le cadeau en or de Fillon à NKM

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité