Dans la "France pour la vie", le président des Républicains raille le chef de l’Etat sur ses relations avec Valérie Trierweiler et Julie Gayet, tout en revenant sur la sienne…

Pour son soixante-et-unième anniversaire, Nicolas Sarkozy publie ce lundi son livre La France pour la vie dans lequel il revient sur ses erreurs… mais aussi celles de son ancien concurrent à la présidentielle de 2012, François Hollande.

A lire aussi Ces éléments qui prouvent que Sarkozy et Hollande sont déjà en campagne pour 2017

Dans certaines pages, le président des Républicains tance le locataire de l’Elysée qui n’a pas épousé son ancienne compagne ni celle avec qui il serait en couple aujourd’hui. L’occasion pour Nicolas Sarkozy de prendre la défense de Valérie Trierweiler : "Comme les événements ultérieurs l'ont démontré, installer sa compagne à l'Elysée sans l'épouser est juridiquement possible, politiquement acceptable, mais humainement désastreux pour celle qui se trouve ainsi exposée à toutes les attaques sans avoir aucun moyen de répondre. Je n'ai pas aimé que l'on fît de Valérie Trierweiler le bouc émissaire idéal, car placée dans cette situation bancale dont elle n'était pas responsable, elle ne pouvait pas se défendre."

Le cas de Julie Gayet évoqué de manière sous-jacente

Par la suite, Nicolas Sarkozy évoque le cas de Julie Gayet, sans toutefois la nommer. Il revient notamment sur la découverte de la liaison présumée entre le président et l’actrice, révélée par le magazine Closer. "Nombreux furent ceux qui jugèrent déplacé mon 'empressement matrimonial', écrit Nicolas Sarkozy en parlant de son mariage express avec Carla Bruni. Et pourtant, c'était bien la façon la plus digne et la plus simple d'éviter à Carla un statut injurieux, en tout cas à mes yeux, de 'maîtresse officielle'. On m'a moqué pour avoir dit 'Avec Carla, c'est du sérieux'. C'est pourtant ce qui nous a permis d'éviter les photographies volées, les sous-entendus graveleux."

Publicité
Comme pour mieux faire le parallèle, l’ancien chef de l’Etat s’est confié sur sa vie privée, et sa relation avec Carla Bruni. "J'ai si longtemps souffert, en tout cas enfant, de ne pas avoir la famille dont je rêvais que je suis prêt à tout pour protéger la mienne de façon quasi-obsessionnelle. C'est pour cela que j'ai voulu épouser Carla si rapidement en 2008".

Vidéo sur le même thème : Dans son livre, Nicolas Sarkozy esquisse son programme 

Publicité