L’Elysée a récemment interdit à l’émission "C à vous" de dévoiler à l’antenne des images de François Hollande lors de sa rencontre avec les jeunes lecteurs du journal Mon Quotidien. Le palais présidentiel a finalement accepté qu’elles soient diffusées.

L’Elysée est revenu sur son interdiction. Jeudi dernier, Anne-Sophie Lapix, la présentatrice de l’émission "C à vous" sur France 5 avait dû expliquer à l’antenne qu’une séquence venait d’être supprimée. Celle-ci concernait un déplacement du président François Hollande à la rédaction du journal pour enfants Mon Quotidien. Nous n’avons "pas pu diffuser les images qu’on voulait diffuser. Petit souci avec l’Elysée, disons-le", avait-elle déclaré à l’antenne. La journaliste avait ensuite glissé : "En tout cas, on a des images croustillantes, incroyables que peut-être, un jour, nous aurons le droit de diffuser sans procès…".

La réponse incompréhensible de François HollandeEt ces images "croustillantes" ont finalement pu être diffusées…mais pas dans "C à vous". L’Elysée a en effet donné ce droit à Mon Quotidien sur son site Internet, ce qui a ensuite ouvert la voie à l’émission de France 5, rapporte Le Figaro. Lundi, l’émission "C à vous" a ainsi dévoilé ces fameuses images de François Hollande. On a ainsi pu voir le président en compagnie de quelques lecteurs choisis pour assister avec lui à une conférence de rédaction de leur journal.

Une rencontre qui a donné lieu à quelques échanges parfois hilarants entre les invités du jour. Mais rien de plus. On retient ainsi la réponse incompréhensible de François Hollande à un enfant qui lui demandait ce qu’il aimerait faire s’il avait les pouvoirs d’Harry Potter : "Il faut laisser penser que ce que nous faisons est humain et en même temps doit être fait pour que les humains vivent mieux. Pas simplement pour qu'on les fasse rêver dans un imaginaire impossible".

Publicité
Contacté par Le Figaro, l’Elysée a démenti toute censure mais toutefois confirmé sa demande de retrait des images dans "C à vous" la semaine dernière. Selon les services du président, l’émission n’avait pas respecté le principe dit du "Pool" et selon lequel le média choisi pour assister à une visite officielle doit ensuite fournir ses images à toutes les autres chaînes.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité