Alors que l'UMP est en proie à une véritable crise depuis près de deux semaines, Nicolas Sarkozy aurait instamment demandé à François Fillon et à Jean-François Copé de trouver un accord.

Le message est-il passé ? D'après une information du Figaro, Nicolas Sarkozy aurait appelé François Fillon ce vendredi. L'ancien chef de l'Etat aurait demandé à celui qui a contesté les résultats du vote pour la présidence de l'UMP de se mettre d'accord avec son rival, Jean-François Copé. "Vous devez vous voir et vous mettre d’accord tous les deux dans les plus brefs délais", lui aurait-il ainsi déclaré. Depuis quelque jours, l'ex-Président de la République multiplie les tentatives de médiation entre les deux adversaires. Après avoir déjeuné avec son ancien Premier ministre lundi, il en a fait de même ce vendredi avec le député-maire de Meaux. L'objectif: sortir au plus vite l'UMP du chaos dans lequel il se trouve plongé depuis bientôt deux semaines.

Publicité
Les casques bleus de l'UMPMais Nicolas Sarkozy n'est pas le seul à tenter de calmer le jeu au sein du parti. David Douillet a, lui aussi, décidé d'intervenir en proposant de réunir une Commission des sages prévue par les statuts du mouvement pour trouver une solution au conflit qui le ronge. D'autres membres de l'UMP surnommés les "non-alignés" ont par ailleurs lancé l'appel de 71 députés pour une sortie de crise. Ils ont ainsi, entre autres, demandé à Fillon de renoncer au groupe parlementaire dissident qu'il a récemment crée et à Copé de d'accepter la formation d'une commission en vue d'un nouveau vote.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité