Après son accès de colère contre un journaliste de BFMtv, Patrick Balkany a présenté mardi ses excuses. L'élu qui est visé par plusieurs informations judiciaires avait notamment confisqué la caméra du reporter.

© Wikipédia

Patrick Balkany s'est excusé mardi, au micro de France Bleu, pour s'en être violemment pris à un journaliste de BFMtv le dimanche 26 janvier. "Je suis désolé de m'être emporté", a déclaré le maire de Levallois-Perret. Si l'élu a admis avoir eu une "réaction violente", il a toutefois affirmé que le reporter l'avait "agressé avec des questions extrêmement déplacées".

Les faits

Patrick Balkany s'était énervé lorsqu'un journaliste de BFMtv l'avait questionné dimanche sur ses soucis judiciaires. Après avoir invité le journaliste a quitter ses locaux de campagne, l'élu s'était emparé de sa caméra afin de supprimer l'extrait. "Monsieur j'en ai fini avec vous, quittez ma permanence. Cassez-vous. (...) Je garde la caméra parce que vous nous faîtes chier", avait-il asséné. Son épouse, Isabelle Balkany, avait finalement rendu l'appareil à son propriétaire et lui avait présenté ses excuses au nom de son mari.

Ses ennuis judiciaires

Publicité
Le maire de Levallois-Perret est accusé d'avoir utilisé des employés municipaux de sa ville à des fins personnelles. Patrick Balkany est aussi visé par une information judiciaire pour la détention présumée de comptes cachés à l'étranger.

Vidéo : Patrick Balkany s'emporte face à la caméra

Publicité