Actuellement en conflit avec le groupe LR du Conseil de Paris à cause de cotisations impayées depuis 2010, l’ancienne ministre s’est déjà retrouvée mêlée à plusieurs autres polémiques.

©AFP

Ses cotisations impayées

 

Rachida Dati a annoncé lundi qu’elle quittait le groupe Les Républicains du Conseil de Paris. Menacée d’expulsion à cause des cotisations qu’elle n’a pas payées, l’ancienne ministre a ainsi préféré prendre les devants.

La maire LR du 7e arrondissement de Paris n’a pas payé ses cotisations depuis 2010, ce qui constitue un arriéré de 6 500 euros. Elle disposait initialement d’un délai d’un mois et demi (jusqu’au 10 novembre) pour régulariser sa situation et éviter d’être exclue du groupe LR. Mais Rachida Dati n’a pas souhaité le faire et a même préféré quitter le groupe de son propre chef.

Publicité
Contacté par Le Figaro, son entourage a expliqué qu’elle "ne veut pas payer pour le groupe, car elle ne sait pas à quoi sert l’argent. Elle ne sait pas si cela sert à payer des chauffeurs, des restaurants ou des collaborateurs à certains élus".