Alors que les ministres du gouvernement d’Edouard Philippe n’ont que quelques jours pour se reposer cet été, plusieurs d’entre eux ont choisi de poser leurs valises au même endroit.  

Edouard Philippe, le Premier ministre a été très clair : des vacances, oui, mais sous certaines conditions. Ainsi, si les ministres ont été autorisés à prendre quelques jours de repos au mois d’août, les dates leurs ont été imposées : du 9 au 24. Le chef du gouvernement a également imposé que les membres de son équipe choisissent "une destination leur permettant de pouvoir rejoindre rapidement leur ministère", indique BFM TV qui cite un proche du président Emmanuel Macron. En d’autres termes : pas question pour les ministres de s’éloigner à plus d’une heure en avion de Paris. Une contrainte qui restreint considérablement leur choix de destination.

La Corse à la cote !

Ainsi, la plupart d’entre eux a opté pour des vacances sur l’Hexagone. Cinq ministres et secrétaires d’Etat ont décidé de s’envoler pour la Corse. Cet été, l’île de Beauté accueillera le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, Benjamin Griveaux, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes et Brune Poirson, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, détaille BFM TV. A noter, Nicolas Hulot devrait également se rendre quelques jours dans sa maison bretonne de Saint-Lunaire. 

Edouard Philippe ira chez des amis

Sébastien Lecornu, le secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, a par ailleurs opté pour la Côte d’Azur, tandis que Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie ira dans les Pyrénées-Atlantiques où sa famille possède une maison de vacances. Gérard Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, de son côté, devrait mettre le cap sur la Bretagne. Mais à condition que "son budget (soit) boulé", souligne la chaîne d’informations en continu. Edouard Philippe ira, lui, "rendre visite à des amis dans le sud-est et le sud-ouest", note encore BFM TV.

Publicité
Seule la ministre des Outres-mer, Annick Girardin a bénéficié d’une dérogation qui lui permettra de "retrouver son archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon". Enfin, deux ministres devront entrecouper leurs vacances de retours hebdomadaires à Paris pour assister au Conseil de Défense qui a lieu tous les mercredis : Jean-Yves Le Drian (Affaires étrangères) et Florence Parly (Armées),

 

mots-clés : Corse
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité